Les filles du coing

    Coing des filles

    Le Coing des filles

    Les cognassiers sont cultivés au nord de Béziers, aux contreforts des Cévennes, sur une terre calcaire balayée par la tramontane et réchauffée par le soleil méditerranéen, ce qui donne des coings très sucrés, ramassés à maturité afin d’en sortir le meilleur.

    L’eau de coing du « coing des filles » est élaborée de manière artisanale, comme elle l’était au début du 20° siècle en Languedoc. A cette époque l’eau de coing était un remède contre les maux de ventre pour les grands et les petits.

    De l’apéritif au digestif « le coing des filles » accompagne aussi bien vos foies gras que vos desserts. Cette eau douce, de couleur ambrée, très fruitée et peu alcoolisée (14°5), se conserve dans le temps malgré un léger dépôt qui n’altère en rien son goût.

    Étiquettes: